Erwan masson par Dominik Warlop 0192.jpg

L'auteur du mois : l'interview

Erwan Masson

Ce mois-ci, Erwan, membre du Bureau et co-administrateur du site internet.

Bonjour Erwan.

Merci de prendre le relais du président sur ce nouveau format et de répondre à mes questions sur la photo et tes préférences photographique

 CPCR/ Quel est ton rôle au CPCR ? 

 E./ J'ai un rôle de couteau-suisse breton. Je m'occupe du site internet, je dirige certaines formations et je participe au planning des activités du club.

 CPCR/ Quel est le style de photos que tu préfères prendre ? 

 E./ Je suis sur un travail de la ligne et de la courbe, ce qui m'amène à faire des photos très graphiques et géométriques dans leur composition. Je qualifierais mon style actuel de contemplatif. Pas d'humains. Juste les objets et structures. Et au grand désarroi de certains, j'ai une grosse tendance à centrer mes sujets dans ma composition. Cela vient peut être du moyen format 6x6 où l'on centre très couramment.

Je recherche aussi un rendu "argentique" pour mes photos : peu de contrastes, pas de sur-netteté, du grain, des faibles profondeurs de champs... Mais, il faut distinguer mon travail perso du travail pro, où mon style s'adapte aussi aux besoins des clients et du marché, même si il est très important de garder son propre style, qui est la signature propre du photographe.

 

 CPCR/ Quel auteur aimes-tu et t'inspire le plus ? 

E./ Il y en a plein, du plus au moins connu. Pour l'aspect "travail de la ligne et de la courbe", je dirais Julius Schulmann, photographe mythique d'architecture. J'aime aussi totalement les photos de Paolo Roversi, même si je ne fais pas de photographies de mode. Son style est juste incroyable.

 

 CPCR/ Ton livre de chevet photo ? 

E./ Question compliquée. Ma bibliothèque de livres photos est à la fois pleine et encore trop vide à mes yeux. J'adorerais avoir la même bibliothèque que Karl Lagerfeld. Faudrait-il encore de prendre le temps de tous les regarder. J'en suis loin.

Pour faire un choix, je te conseille un livre-recueil des photos des missions Apollo. À la fois, parce que je ne pourrai jamais faire ces photos uniques et magnifiques, et parce que tout à été fait à l'Hasselblad. (Apollo | VII-XVII aux éditions teNeues)

 CPCR/ Quel Voyage photographique envisages-tu de faire dès que l’on pourra à nouveau voyager ? 

E./ Pour n'en choisir qu'un, autre que la Bretagne (le plus beau pays du monde), je dirais clairement le Japon. Mais plutôt sur son côté Art & Tradition, qui est d'ailleurs bien intégré à l'aspect moderne de la culture japonaise contemporaine.

 CPCR/ Avec quelle marque shootes-tu aujourd’hui ? 

E./ Mes boitiers sont d'anciens Hasselblad série V. Ce sont les boitiers avec lesquels mon père, photographe technique BTP, a travaillé pendant + de 30 ans. Eux et moi avons le même âge. J'ai un lien particulier avec ce modèle, en plus de l'aspect héritage familiale. Question dos, il y a les dos argentiques 6x6 et mon dos numérique est un Phase One P45+. Le moyen format me permet de les interchanger.

 CPCR/ Quel Objectif ou Zoom utilises-tu le plus souvent ? 

E./ Je dirais le 80 mm 2.8, qui correspond à la focale standard en moyen format. Mais je me repenche sur le 150 mm, que je n'ai que trop délaissé et dont le rendu des profondeurs de champ me plait énormément.

 

 CPCR/ Quel est l’appareil photo que tu rêves de t’offrir ? 

E./ Je suis en symbiose avec mon matériel actuel mais il faut que je change mon dos numérique. Il fonctionne parfaitement mais des questions informatiques m'obligent à en changer pour mon travail. Tout devient obsolescent un jour.

Je dirais donc un dos Phase One IQ3-100 mais ma banquière n'est pour le moment pas du même avis que moi. Pour le moment... ;)

 CPCR/ Quel est ton dernier achat photo et pourrais-tu nous faire un retour sur celui-ci ? 

E./ Des C-Stands Avenger pour mes lumières en studio. Des trépieds au top, même si ils pèsent un menhir chacun. Pour ce qui est du matériel photo, je n'achète que de l'occasion qui date de plusieurs décennies. Je n'ai donc rien de concret à te proposer.

 CPCR/ Coté post-traitement, avec quels outils corriges-tu tes photos et quel effet préfères-tu utiliser ? 

E./ Je traite mes Raws sur Capture One et y fais aussi les retouches possibles. Pour celles qui sont plus compliquées, j'utilise bien entendu l'incontournable Photoshop. Mais je ne l'utilise vraiment qu'en dernier recours. Et comme dit plus haut, je recherche surtout un rendu argentique. En ce moment, je casse mes noirs qui ne le sont donc pas totalement. Ça apporte aussi de la douceur à la photo.

Et enfin,

 CPCR/ Pour toi, quel est l’accessoire indispensable en photo ? 

E./ Je ne parlerais pas d'un accessoire matériel mais plutôt d'avoir la bonne habitude de ne pas rester dans son coin, et au contraire de parler et partager avec les autres. Ça donne un élan à la création. Et le club photo est là pour ça.

 CPCR/ Merci pour tes réponses et merci de partager avec nous quelques photos. 

E./ Merci à toi et à vous tous, les photographes du club.